Très bientôt 2020.

Publié le 22 Décembre 2019

Très bientôt 2020.

Mesdames et Messieurs les présidents de comité et adhérents du Souvenir Français des Hauts de Seine,

 

L’année qui s’achève a permis au Souvenir Français de poursuivre ses efforts de mutation, de modernisation, d’ouverture et de sensibilisation des personnalités, des médias et des jeunes générations. Pour autant, vous le savez bien, il faut persévérer et convaincre toujours plus afin que les rangs de notre association mémorielle ne s’éclaircissent pas mais se renforcent de générations nouvelles, retraités et étudiants notamment.

C’est pourquoi, je remercie vivement celles et ceux qui se sont investis personnellement dans nos projets, dépassant le cercle traditionnel de leur action.

Dans des conditions parfois surprenantes et des environnements locaux indifférents, nous avons réussi à rendre un légitime hommage aux soldats morts en opérations extérieures au cimetière communal de Bagneux, au cimetière parisien de Bagneux et à Nanterre.

Nous avons également rendu hommage à ce soldat mort pendant la « drôle de guerre » appelée « fausse guerre » par les Anglais ou « guerre assise » par les Allemands mais qui fit tout de même plus de 1500 soldats reconnus « Morts pour la France ».

À Nanterre, où nous n’avons pas de comité, nous avons pourtant rendu hommage à la demande d’une petite association à un marin du commando Kieffer tombé à Ouistreham.

Enfin, récemment, c’est François-Xavier Niessen, fondateur du Souvenir Français, mort il y a 100 ans, que nous avons salué en dignes héritiers de son intuition et de sa réalisation majeure.

Mais à peine évoquées, à grands traits, ces actions de 2019, qu’il nous faut envisager celles à venir.

2020, en effet, constitue déjà une année mémorielle importante car elle sera marquée au long des mois par de nombreux anniversaires, autour de la personne du général de Gaulle puisqu’il s’agira du 130e anniversaire de sa naissance, du 80e  anniversaire de l’appel du 18 juin et du 50e  anniversaire de sa mort.

2020 sera également l’occasion de développer des grands thèmes comme les combattants de la Bataille de France, la Résistance dont celle des lycéens le 11 novembre 1940, ou la IIIème République du 4 septembre 1870.

2020, enfin, nous permettra de rendre hommage à des combattants lointains dans nos esprits mais proches dans nos cœurs : ceux qui tombèrent lors de la guerre de 1870-1871. Dans les 36 départements concernés par cette tragédie, des commémorations auront lieu devant des monuments élevés pour que l’on se souvienne ou près des tombes dans lesquelles dorment à jamais, soldats prussiens, allemands, français ou autres enfants de pays en conflit sur notre vieux continent.

Chacun d’entre nous peut dès lors réfléchir à ces deux périodes qui résument 150 ans de notre histoire : la première marquée par 75 ans de conflits sur notre sol avec nos voisins européens, la seconde par 75 ans de paix acceptée dans le cadre de la construction européenne. 

Une nouvelle fois nos esprits seront guidés par cet enjeu respectueux du passé, soucieux du présent et ouvert à l’avenir.

Comme aujourd’hui, je pourrai mesurer et être fier du degré d'engagement de la majorité d'entre vous malgré pour certains que je salue particulièrement des soucis majeurs de santé. 

Merci une nouvelle fois à toutes celles et ceux qui œuvrent pour que Le Souvenir Français séduise les cœurs et renforce son ancrage dans les villes de notre département. 

Grande association mémorielle qui a déjà consacré 132 années aux Morts pour la France en sauvegardant notamment leur tombe familiale victime d’abandon, le Souvenir Français est plus que jamais utile, nécessaire et indispensable à la Mémoire d’un pays comme le nôtre.

À quelques jours du terme de cette année, le temps est venu pour votre délégué général de vous souhaiter à chacune et chacun malgré les vicissitudes du moment d’agréables fêtes de Noël et de fin d'année et de vous présenter ses vœux chaleureux pour 2020.

Ensemble, continuons à donner du sens et de la force à notre devise "À nous le souvenir, à eux l'immortalité"

 

Claude GUY

Délégué général du Souvenir Français dans les Hauts de Seine