Au capitaine Mauduit de Sceaux.

Publié le 6 Février 2021

Au capitaine Mauduit de Sceaux.

Georges Mauduit nait le 15 octobre 1923 à Monchy-Lagache dans la Somme.

A l‘âge de 20 ans, il intègre l’Ecole Spéciale Inter-Armes de Saint-Cyr, promotion Veille au Drapeau.

Après un temps en métropole, Mauduit est envoyé en Algérie, en tant qu'officier du 3e bataillon du 9e RIC (régiment d'infanterie coloniale). Cette unité est un vieux régiment issu des troupes coloniales ; il s'appelait alors "régiment de marche du Tonkin". Dissous en 1946, il est récréé dix années plus tard.

Le 21 février 1958, alors qu'il dirige une patrouille de renseignement, le capitaine Mauduit est mortellement blessé au cours d’un accrochage de nuit avec un important groupe de rebelles (commune de Tizi-Ouzou, lieu Tala Athmane).

Georges Mauduit était marié à Jeanne Torielli et père de deux enfants. Il avait grandi à Sceaux où ses parents, Charles et Gisèle Mauduit habitaient.

Le capitaine Mauduit était titulaire des décorations suivantes : chevalier de la Légion d’honneur, croix de la Valeur militaire avec palme, Croix de guerre des TOE. Son nom est inscrit sur les monuments aux Morts de La Garde-Freinet, de Saint-Raphaël (où il habitait), de Nanterre (monument départemental) et de Sceaux.

 

 

Sources :

http://www.memorialgenweb.org

Informations de Marc Mathieu, François Leplus, Stéphane Protois Alfred Panis et Martine Mangeolle.

Crédit photographique : Bertrand Lemonnier.

Rédigé par Souvenir Français des Hauts-de-Seine

Publié dans #Témoignages-Portraits - Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :