Le carré militaire de Fontenay-aux-Roses.

Publié le 17 Novembre 2009

 

Un facteur à l’honneur.

Dans le cimetière de Fontenay-aux-Roses, une sépulture, de la forme d’un obélisque, rend hommage au facteur Simon Charles Létoile : « Létoile Simon Charles, né à Châtillon le 7 mars 1833, mourut à Fontenay le 28 mars 1906, décoré de la Médaille militaire et de la Médaille de la Campagne d’Italie. En septembre 1870, étant facteur des Postes, il franchit deux fois les lignes allemandes au péril de sa vie, pour accomplir son devoir professionnel. Ses concitoyens de Fontenay et de Châtillon ont élevé ce monument avec l’aide du Souvenir Français, pour honorer son courage ».

 

 

Les carrés militaires.

Sous un chêne imposant, donnant des glands gros comme le pouce, la commune de Fontenay a fait placer une croix et une stèle : « A la mémoire des enfants de Fontenay-aux-Roses morts pour la France pendant la guerre de 1914-1918. Cette croix a été érigée, ce chêne a été planté pour honorer à jamais en ce champ du repos leur courage et leur devoir ».

 

Le carré militaire proprement dit comporte une trentaine de tombes individuelles parmi lesquelles on peut citer :

 

  • – Brigadier chef Henri Metrard, décédé le 1er mai 1954, à l’âge de 26 ans en Indochine.
  • – Guy Manceaux, sous-lieutenant parachutiste mort pour la France, à l’âge de 24 ans, le 12 juin 1957 en Algérie.
  • – Caporal légionnaire Georges William Viguier, mort pour la France en Indochine, le 12 septembre 1947, à l’âge de 21 ans. Croix de Guerre, Médaille coloniale, Médaille d’Engagé Volontaire, Médaille commémorative 39-45 Barricades. 

Une stèle commémore l’assassinat de la famille Avran (Rose, 48 ans ; Salomon, 49 ans ; Mireille et Pierre, jumeaux de 19 ans) : « Tous gazés, brûlés, réduits en cendres à Auschwitz. N’oublions jamais ! ».

 

De nombreuses tombes individuelles ou familiales renferment également des morts pour la France. Par exemple :

 

  • – Bernard Considere, FFI d’Auvergne, tué le 12 août 1944, à l’âge de 21 ans.
  • – Capitaine André Fausser, chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre, mort pour la France le 5 septembre 1917, à l’âge de 29 ans.

 

 

Enfin, une tombe regroupe les restes de soldats tombés en 1870-1871. 

 

Retrouvez les photographies du carré militaire de Fontenay-aux-Roses dans l’album intitulé : « Carrés militaires ».

 

Publié dans #Carrés militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :