Le cimetière parisien de Bagneux.

Publié le 26 Juin 2011

 

Bagneux - cimetiere parisien

 

Avec Pantin et Thiais, Bagneux fait partie de ces trois communes qui accueillent un cimetière pour les Parisiens. Inauguré en 1886, il est situé sur un terrain où se déroulèrent pendant la Guerre franco-prussienne de terribles combats. Combats d’ailleurs principalement entre Français, puisqu’ils opposèrent les Fédérés (Communards) aux Versaillais. La taille du lieu est imposante : le cimetière s’étend sur 61 hectares, soit 115 divisions et comporte près de 83.000 concessions ! A titre de comparaison, il est par exemple une fois et demie plus grand que le Père-Lachaise.

 

Le cimetière parisien de Bagneux comporte quatre carrés militaires :

 

  • - 9ème division : carré militaire de morts pour la France de la Première Guerre mondiale.
  • - 19ème division : tombes de soldats français de 1914-1918 et de 1939-1945 ; mais des soldats anglais (35 tombes), belges (5 tombes) et allemands (86 tombes) s’y trouvent également.
  • - 20ème division : tombes de soldats morts à la fin du premier conflit mondial (Seconde bataille de la Marne ; morts dans les hôpitaux parisiens ; morts de la grippe espagnole).
  • - 40ème division : tombes de soldats morts pour la France de la Second Guerre mondiale.

 

Les sépultures de ces carrés militaires – environ 2.500 tombes – sont entretenues par le Souvenir Français de Paris, sous l’autorité de Monsieur le général Jean-Jacques Bougerol.

 

En outre, de très nombreuses stèles et monuments sont présents dans ce cimetière, entre autres, à la mémoire des Juifs tués ou exterminés dans les camps nazis. Citons par exemple :

 

  • - L’Association des marchands forains et petits commerçants juifs : « A la mémoire de ses membres et de leurs familles victimes du nazisme – 19140-1945 » (80 noms sont inscrits).
  • - La Société mutuelle du Carreau du Temple : « En hommage à ses membres déportés victimes de la barbarie nazie » (48 noms sont inscrits).
  • - Les amis de Varsovie-Ochota : « Gloire et honneur aux héros et martyrs du ghetto de Varsovie – A la mémoire de nos chers parents victimes de la barbarie nazie » (303 noms sont inscrits).
  • - L’Association française des Bessarabiens : « A la mémoire de leurs héros tombés glorieusement au combat et dans les camps d’extermination 1939-1945 » (198 noms sont inscrits).
  • - « A l’honneur des martyrs juifs de Tarnow » (218 noms sont inscrits).
  • - Union des amis de Lodz : « Que le souvenir de nos martyrs reste à jamais gravé dans nos cœurs – A la mémoire de nos 230.000 compatriotes de Lodz, de nos chers sociétaires, parents, frères, sœurs, enfants et amis martyrisés et sauvagement exterminés par les barbares hitlériens – 1939-1945 » (255 noms sont inscrits).
  • - « Les amis de Pulawy et environs à leurs camarades déportés morts dans les camps nazis » (143 noms sont inscrits).

 

Et tant d’autres encore…

 

 

Source :

 

o    Encyclopédie Wikipédia.

o    Relevés des stèles et des morts pour la France du cimetière parisien de Bagneux : http://www.memorial-genweb.org/

o    Site national du Souvenir Français : www.souvenir-francais.com

o    Site sur les cimetières : www.landrucimetieres.fr

o    Site de la ville de Paris : www.paris.fr

o    Information sur les carrés militaires du cimetière parisien de Bagneux : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/