Le carré militaire de Sceaux.

Publié le 18 Novembre 2009

 

Le carré militaire de Sceaux comporte 52 tombes individuelles de soldats morts pour la plupart pendant la Première Guerre mondiale. Certaines tombes n’ont pas de croix mais présentent une colonne cassée en deux, en son milieu, symbole de la vie brisée.

 

 

Une stèle rend hommage aux soldats allemands de la Guerre franco-prussienne : « Ici reposent 18 soldats allemands de la Guerre 1870-1871 ». Deux croix ont également été érigées à la mémoire des combattants de 1870-1871 ; sur l’une d’elles sont inscrits les mots suivants : « La 53ème Section et les habitants de Sceaux ».

 

Plusieurs tombes individuelles ou familiales renferment également des hommes victimes de leur Devoir, de tragédies : « Ici repose Jean Mascré, fusillé par les Allemands en 1942 ».

 

A noter les tombes du général Robert (1914-2006) et de l’amiral russe Tchitchagoff, qui habitait rue Houdan à Sceaux.

 

Retrouvez les photographies du carré militaire de Sceaux dans l’album intitulé : « Carrés militaires ».