communication de la delegation generale

Publié le 22 Novembre 2022

Ravivage de la Flamme ce samedi 26 novembre 2022.

Comme chaque année, le Souvenir Français ravivera la Flamme sous l’Arc de Triomphe le 26 novembre prochain.

Cette date est importante : elle correspond à la proposition de Francis Simon, le 26 novembre 1916, d’organiser le transfert au Panthéon du corps d’un soldat inconnu. Francis Simon était alors le président du Comité de Rennes.

C’est finalement l’Arc de Triomphe qui sera retenu.

La date symbolique est restée. Rendez-vous donc ce samedi 26 novembre pour le ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe !

Les participants sont invités à se retrouver, à 17h45, dans le tunnel qui mène à l'Arc de Triomphe, et qui se trouve en haut des Champs Elysées.

 

Lire la suite

Publié le 23 Octobre 2022

Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.

Un siècle après l’inauguration de cette chapelle dédiée au lieutenant Du Bos tombé à cet endroit même avec un millier d’autres soldats, le 20 octobre 2022 une nouvelle page d’histoire s’ouvre pour ce monument confié au Souvenir-Français par donation en 1937.

L’œuvre de restauration entreprise ces dernières années a notamment permis à la flèche de retrouver la forme qu’elle avait en 1922. Le Souvenir-Français a souhaité en outre créer un centre d’interprétation des religions dans la Grande Guerre à travers une exposition permanente placée dans ce qui fut sans doute une sacristie. Elle est alimentée par différents objets de mémoire récupérés sur Internet dont des drapeaux.

Cette chapelle symbolise dans sa pierre, sa forme, sa puissance évocatrice, la bravoure individuelle et collective des soldats français, anglais mais aussi allemands, trois cimetières voisins nous le disent, et nous rappelle que la Bataille de la Somme s’est soldée par plus de 400 000 disparus ou morts et plus de 600 000 blessés. C’était pour les Français le prix à payer pour ensuite gagner plus avant l’offensive de Verdun.

Dans le recueillement, la journée placée sous un beau soleil commença par une cérémonie religieuse conduite par Monseigneur de Romanet, évêque aux armées, en présence des représentants des trois autres cultes déjà pratiqués lors de la Grande Guerre.

Ensuite de nombreux discours à l’extérieur, à la jonction des ossuaires et du cimetière français, donnèrent à cette journée l’évocation historique que chacun voulait faire sienne. De nombreux porte-drapeaux honoraient ce rendez-vous culturel et mémoriel.

 

Claude Guy,

Délégué général du Souvenir-Français pour les Hauts-de-Seine

 

 

Crédit photos :

Souvenir Français DG 92

V. Fouquet (Courrier Picard)

Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.
Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.
Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.
Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.
Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.
Inauguration de la chapelle de Rancourt rénovée.

Lire la suite

Publié le 1 Octobre 2022

Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.

Le samedi 24 septembre 2022, comma d’ailleurs chaque année, des représentants de l’ensemble des comités du Souvenir Français des Hauts-de-Seine se sont retrouvés en salle Jean Moulin, à la Maison du Combattant d’Issy-les-Moulineaux, pour une réunion de travail et d’échanges.

M. le colonel Claude Guy, Délégué général, a ouvert la réunion en demandant aux présents d’avoir une pensée pour les responsables de notre association disparus au cours de l’année écoulée :

  • Jeannine Laurent, présidente de Levallois-Perret.
  • Jean-Claude Leleux, président du Plessis-Robinson.
  • Michel Gander, président d’Antony.
  • Daniel Rochereau et M. Genis de Rueil-Malmaison.

Un tour de table a ensuite permis à chacun de se présenter et d’accueillir des nouveaux présidents de comité : Frédéric Dupont pour Levallois-Perret et Thierry-Jacques Laurent pour Sceaux.

Claude Guy avait axé la réunion autour de plusieurs thèmes :

  • Bilan de l’assemblée générale du Souvenir Français à Avignon ; plusieurs thèmes ont été abordés : l’enracinement avec une diminution du nombre d’adhérents, 42 comités mis en sommeil mais dans le même temps 51 nouvellement créés.
  • Activités patrimoniales : le Souvenir Français aura, au cours de 2021, rénové ou veillé 40.286 tombes de Morts pour la France ! Notre association a également aidé de nombreuses écoles à organiser des voyages mémoriels.
  • D’un point de vue communication, autant dans les années 1990 et 2000, notre association n’était pas très communicante, autant ces dernières années ont vu la parution d’un grand nombre d’articles (plus de 1.000 en 2021) dans la presse régionale pour relater nos activités.
  • Cotisation : le prix de la cotisation annuelle ne change pas ; elle est de 10 euros, auxquels il est bien d’ajouter le prix de la revue qui est aussi de 10 euros. Les cotisations de membres bienfaiteurs commencent à 50 euros (un reçu fiscal à tout donateur à partir de 20 euros, hors abonnement à la revue). Pour les jeunes de 13 à 25 ans, le prix de la cotisation reste à 5 euros.

Des évolutions quant aux outils comptables, aux reçus fiscaux et à leur modalité ont également été exposées.

Le dépôt des drapeaux dans les établissements scolaires est une action à laquelle l’association tient particulièrement : pour mémoire, il s’agit de récupérer les drapeaux de comités locaux d’associations dissoutes et de les confier à des écoles dans un double but : action de Devoir de Mémoire pour les établissements scolaires et participation aux commémorations patriotiques.

Concernant la délégation des Hauts-de-Seine, Claude Guy a rappelé les moments forts de 2022 :

  • Commémoration du décès du maréchal Jean de Lattre de Tassigny.
  • Participation au printemps des cimetières (à Suresnes).
  • Remise d’un drapeau à un collège de Boulogne-Billancourt.
  • Inauguration du square Aliette Coutelle, en sa présence, à Châtillon.
  • Hommage aux résistants morts en 1942 (le choix du siège s’est porté pour notre département sur Isodore Glueck de Bois-Colombes).
  • Remise d’un drapeau aux jeunes IHEDN.

Sans oublier la quête nationale à venir qui se déroulera du jeudi 28 octobre au mardi 2 novembre, dans nos communes, généralement à l’entrée du cimetière.

Ces moments ont tous faits l’objet d’articles présents sur ce site Internet (rubrique « Actualité des Comités »).

Enfin les thèmes pour 2023 ont été abordés :

  • Janvier : le Souvenir Français contre la vente d’objets mémoriels sur internet.
  • Février : les travailleurs chinois durant la Première Guerre mondiale.
  • Mars : les infirmières.
  • Avril : la Polynésie.
  • Mai : 80e anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance et de la disparition de Jean Moulin.
  • Juin : bicentenaire de la naissance d’Ernest Renan.
  • Été 2023 : la musique militaire.
  • Septembre : la libération de la Corse.
  • Octobre : Opération Diodon et 40e anniversaire de l’attentat du Drakkar (Liban).
  • Novembre : 11 novembre 1923 (allumage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe) par André Maginot ; défilé du 11 novembre 1943 des F.F.I. à Oyonnax.
  • Décembre : le Souvenir Français.

Après des échanges nombreux et fournis entre la délégation et les représentants des comités locaux, un compte rendu très détaillé a été remis à chacun des participants.

 

Frédéric Rignault

Président du Comité d'Issy-les-Moulineaux

Délégué général adjoint

 

Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.
Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.
Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.
Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.
Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.
Réunion des Comités des Hauts-de-Seine à Issy-les-Moulineaux.

Lire la suite

Publié le 23 Septembre 2022

Rencontre et échange insolites.

L’assemblée générale du Souvenir Français s’est déroulée du 16 au 18 septembre 2022, à Avignon.

A cette occasion, Madame Sarah El Haïry, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées et de l’Éducation nationale et de la jeunesse, chargée de la jeunesse et du service national universel s’est montrée attentive et intéressée à la présentation faite, puis ravie de l’initiative prise par notre délégation en coopération avec celle des Alpes de Haute Provence.

En effet, lors de la précédente année scolaire, une classe du collège Édouard Vaillant de Gennevilliers, sous la houlette de deux professeurs, dont l’un venait enfant chez ses grands-parents dans le maquis de Bayons, ont pu réaliser un ambitieux projet « Gennevilliers-Bayons : itinéraires de mémoire ».

Amie de longue date du Souvenir Français, très impliquée dans les questions de transmission en direction des jeunes parfois peu coutumiers de ce qui est notre préoccupation, Madame la ministre a su partager un instant de convivialité mémorielle.

 

Claude Guy,

Délégué général du Souvenir Français pour les Hauts de Seine.

Rencontre et échange insolites.

Lire la suite

Publié le 14 Septembre 2022

Sous le regard d’Athéna (1).

Gardiens de la Mémoire.

Le 10 septembre 2022, 26 ans après leur création, « Les jeunes IHEDN » se sont vu remettre un drapeau du Souvenir Français qu’ils avaient souhaité prendre en garde. Ils avaient compris et partagé le besoin de faire vivre la mémoire de celles et ceux « Morts pour la France ».

Avec un sens élevé du devoir, ils veulent désormais faire vivre cette mémoire, garante de cohésion nationale autour de nos valeurs fondamentales et devoir impérieux de tout citoyen responsable.

Ils veulent la faire parfois renaître à leur manière et la porter de place en place, en France et à l’étranger, pour que, nulle part, l’oubli ne puisse s’imposer.

Ils étaient 55, femmes et hommes, rassemblés au Mont-Valérien pour un séminaire de rentrée et de formation.

 

Au Mont-Valérien.

Notre président général n’ayant pu se libérer de lourdes obligations, c’est au délégué général des Hauts-de-Seine que revînt la charge symbolique et forte de confier un drapeau de notre association mémorielle à la garde de trois Jeunes IHEDN.

C’est dans le cadre imposant du mémorial de la France combattante et plus particulièrement de la clairière des fusillés où plus de 1.000 citoyens furent passés par les armes que j’ai souhaité procéder à cette cérémonie.

Après avoir évoqué Le Souvenir Français et la symbolique du dépôt d’un drapeau dans les mains de la jeunesse montante, j’ai d’abord orné le drapeau de la cravate de Rhin et Danube. Puis, accompagné du président du comité de Boulogne-Billancourt et d’un clairon qui ce dimanche fête ses 78 ans, j’ai procédé dans un moment de silence, de respect et de recueillement à la remise solennelle du drapeau.

Sonnerie aux morts, minute de silence et Marseillaise chantée a cappella clôturèrent ce moment de transmission du flambeau de la Mémoire.

Deux conventions, celle de partenariat et celle de dépôt du drapeau furent signées avant des échanges entre désormais partenaires.

 

(1°) Athéna, déesse de la sagesse et de la stratégie, elle figure sur le logo « Les jeunes IHEDN ».

 

Claude Guy

Délégué général du Souvenir Français pour les Hauts-de-Seine

Les photographies représentent : la signature de la convention entre les Jeunes IHEDN et le Souvenir Français, la cérémonie au Mont Valérien, la remise de la cravate Rhin et Danube et la remise du drapeau.
Les photographies représentent : la signature de la convention entre les Jeunes IHEDN et le Souvenir Français, la cérémonie au Mont Valérien, la remise de la cravate Rhin et Danube et la remise du drapeau.
Les photographies représentent : la signature de la convention entre les Jeunes IHEDN et le Souvenir Français, la cérémonie au Mont Valérien, la remise de la cravate Rhin et Danube et la remise du drapeau.
Les photographies représentent : la signature de la convention entre les Jeunes IHEDN et le Souvenir Français, la cérémonie au Mont Valérien, la remise de la cravate Rhin et Danube et la remise du drapeau.

Les photographies représentent : la signature de la convention entre les Jeunes IHEDN et le Souvenir Français, la cérémonie au Mont Valérien, la remise de la cravate Rhin et Danube et la remise du drapeau.

Lire la suite

Publié le 7 Juin 2022

Memorial Day 2022 dans les Hauts-de-Seine.

Comme il est de coutume, la journée de cette commémoration franco-américaine débuta le matin du 29 mai par une cérémonie au mémorial de l’escadrille Lafayette, à Marnes la Coquette.

Madame Denise Campbell Bauer, ambassadrice des États-Unis d’Amérique en France présidait cette cérémonie.

Nommée en décembre dernier, elle a pu échanger pour la première fois avec plusieurs élus nationaux ou locaux et avec le délégué général du Souvenir-Français dans les Hauts de Seine. Elle a ensuite visité la crypte où reposent 68 membres du Lafayette flying corps et les deux commandants français qui ont souhaité rejoindre à leur mort leurs camarades américains.

L’après-midi, c’est au cimetière américain de Suresnes que l’hommage fut rendu aux 1 541 soldats américains de la Première Guerre mondiale qui reposent chacun sous une stèle de marbre blanc tout comme les 24 inconnus tombés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Une belle journée de l’amitié franco-américaine et du Souvenir.

 

Claude Guy,

Délégué général du Souvenir-Français pour les Hauts-de-Seine

Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.
Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.

Ci-dessus les photographies de S. GUEVEL : Ph 1 : un DG du Souvenir français bien entouré ! Ph 2 : garde-à-vous au début de la cérémonie ; Ph 3 : traditionnel survol par l’Escadron de chasse Lafayette de la base de St-Dizier ; Ph 4 : dépôt de gerbe par le DG 92 ; Ph 5 : salutations et remerciements à Mme le porte-drapeau de Bois-Colombes ; Ph 6 : de g à dr : DG92, Madame l’ambassadeur, Mme le maire de Marnes-la-Coquette, M. le sénateur des Hauts-de-Seine, M. le surintendant du Mémorial ; Ph 7 : cérémonie au cimetière US de Suresnes.

Lire la suite

Publié le 4 Juin 2022

Hommage aux héros de la Liberté.

C’est à ces hommes et femmes d’une période tragique s’écoulant de 1940 à 1944, que le 11e rallye citoyen des Hauts de Seine rendait hommage cette année (19 mai 2022).

Plus de 200 élèves étaient présents avec leurs professeurs tout au long d’une journée au cours de laquelle ils purent mettre à l’épreuve leurs talents de futurs citoyens responsables, leurs savoirs, leur enthousiasme.

D’ateliers en ateliers, dans les douves endormies du fort du Mont-Valérien, ils découvrirent à travers des activités physiques et de réflexion le monde de la défense, de la sécurité intérieure et de la protection de la population. Ils purent dans le même temps approcher une parcelle de notre mémoire collective à travers celles et ceux qui se sont ou ont été sacrifiés pour la Liberté.

De nombreux acteurs ont permis une nouvelle fois la réalisation de cette journée citoyenne qu’il s’agisse de l’Education nationale, des autorités publiques, des militaires d’active ou de réserve, des bénévoles de différentes associations.

Sous un soleil de plein été, la cérémonie devant le Mémorial de la France combattante clôtura la partie officielle de cette belle journée.

Lors de la distribution des prix mérités par l’ensemble de ces jeunes qui sourient à la vie, j’ai eu le plaisir de remettre notre ouvrage « Le Souvenir Français » à l’une des équipes gagnantes.

 

Claude Guy,

Délégué général du Souvenir-Français pour les Hauts-de-Seine.

 

Crédit photographique :

S. Guével

Hommage aux héros de la Liberté.
Hommage aux héros de la Liberté.
Hommage aux héros de la Liberté.

Lire la suite

Publié le 12 Mars 2022

Le Souvenir Français leur rend hommage.

À travers plusieurs initiatives, le Souvenir-Français a souhaité rendre un hommage particulier à toutes celles qui ont su résister dans les fracas de la guerre ou les désastres de l’occupation. Souvent dans l’ombre, courageuses, opiniâtres, dévouées à une cause qui parfois les dépassait, elles ont fait la France que l’on aime, celle qui ne courbe pas l’échine et qui fait face à l’adversité.

Cet hommage s’adresse également à celles qui aujourd’hui encore se battent pour des causes qui les honorent.

Dès le 7 mars, en fin de journée, le Souvenir-Français procédait à l’inauguration de l’exposition « les femmes dans la Résistance » en présence d’Elisabeth Moréno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée notamment de l’égalité entre les femmes et les hommes. Visiblement enthousiasmée par les échanges qu’elle a pu avoir lors de ce vernissage, elle remercia chaleureusement le Souvenir-Français et la fondation de la Résistance qui réalisa les panneaux de l’exposition.

Le lendemain, c’est au cimetière parisien de Bagneux que notre association rendait le matin un hommage appuyé à Madame Marcelle Henry, Compagnon de la Libération.

À la tombée de la nuit, le ravivage de la Flamme de la Nation permit une nouvelle fois au Souvenir-Français d’honorer ces femmes courageuses et désintéressées au service de la France.

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, Marlène Schiappa, et la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, honoraient de leur présence cette cérémonie de haute portée symbolique.

 

Claude Guy,

Délégué général du Souvenir-Français pour les Hauts de Seine.

Photographies : Madame Moréno et Claude Guy ; hommage à Marcelle Henry ; ravivage de la Flamme.
Photographies : Madame Moréno et Claude Guy ; hommage à Marcelle Henry ; ravivage de la Flamme.
Photographies : Madame Moréno et Claude Guy ; hommage à Marcelle Henry ; ravivage de la Flamme.
Photographies : Madame Moréno et Claude Guy ; hommage à Marcelle Henry ; ravivage de la Flamme.

Photographies : Madame Moréno et Claude Guy ; hommage à Marcelle Henry ; ravivage de la Flamme.

Lire la suite

Publié le 29 Décembre 2021

 Claude Guy devant la tombe d’Auguste Thin à Asnières-sur-Seine. Auguste Thin, le fantassin de 14-18 qui a choisi le Soldat inconnu placé sous l’Arc de Triomphe.

Claude Guy devant la tombe d’Auguste Thin à Asnières-sur-Seine. Auguste Thin, le fantassin de 14-18 qui a choisi le Soldat inconnu placé sous l’Arc de Triomphe.

Chers adhérents et futurs adhérents du Souvenir Français,

 

Dans mon message de bonnes fêtes de Noël et de fin d’une année encore marquée par différentes mesures pour contrer la pandémie durable liée à la Covid 19, je retraçais les moments forts de 2021 au niveau de la délégation sans cacher quelques craintes légitimes.

Je remerciais celles et ceux qui toutefois avaient permis par leur présence de rendre plusieurs hommages ciblés tels ceux de la guerre oubliée de 1870-1871, ceux de 1941, de la résistance franco-britannique, des guerres napoléoniennes ou des fusillés du Mont-Valérien.

Le temps est venu, sans s’attarder sur le passé qui de toute façon ne renaît jamais, de regarder avec confiance l’année qui se présente à nous.

Mais auparavant, je tiens à saluer la mémoire de celles et ceux qui sont partis au cours de cette année 2021. Nous ne les oublions pas.

Avec la même ardeur, nous pensons à celles et ceux entrés dans la souffrance physique et parfois morale et à celles et ceux ralentis dans leurs projets ou leurs actions quotidiennes.

Pour eux, comme pour ceux qui savent que l’avenir mémoriel de notre pays reposera principalement sur le Souvenir-Français, notre association continuera d’aller de l’avant pour offrir aux générations qui montent l’attrait d’une aventure mémorielle partagée.

2022 nous offre plusieurs occasions de rendre hommage à des figures de notre histoire contemporaine : de Lattre de Tassigny mort le 11 janvier 1952, soldats de Bir-Hakeim en mai et juin 1942, résistants morts en 1942, pour ne citer que ces moments forts si chers au Souvenir-Français.

D’autres rendez-vous retiendront également notre attention au long de cette nouvelle année que nous traverserons en tenant compte des vagues possibles de la Covid.

Mais, de toute façon, nous continuerons dans la grande tradition de notre association, de veiller à la sauvegarde des tombes familiales dans lesquelles reposent des Morts pour la France afin qu’elles ne fassent pas l’objet de reprise, condamnant les corps de ces braves à la fosse commune.

Il nous faudra, vous et nous, continuer de valoriser nos actions de mémoire, convaincre les jeunes retraités de prendre le relais et de tisser un solide lien générationnel.

C’est donc confiant en nos capacités que je souhaite une bonne année 2022 à chacune et chacun d’entre vous.

 

Claude GUY,

Délégué général du Souvenir Français pour les Hauts-de-Seine.

 

 

Crédit photographique : journal Le Parisien.

Lire la suite

Publié le 23 Décembre 2021

2021, année encore masquée.

La fin de l’année est en vue et l’on peut déjà affirmer que 2021 fut en demi-teinte, avec ses ombres et ses lumières mais surtout son brouillard lié à la persistance de la Covid 19 et de ses déclinaisons.

Pour ce qui nous concerne, Le Souvenir-Français dans les Hauts de Seine, la reprise espérée n’a pas vraiment eu lieu et les craintes sur l’existence même de certains comités sont justifiées.

Le repli sur soi ou sur quelques activités traditionnelles n’a jamais, et de tout temps, permis le rebond ou l’attractivité.

Or c’est de cela dont nous avons aujourd’hui besoin à travers un sursaut et une recherche constante d’adhérents, de fidèles pour renforcer Le Souvenir Français, grande association mémorielle d’aujourd’hui mais surtout de demain.

En effet, la mémoire combattante issue des conflits contemporains aura bientôt besoin d’un dépositaire, d’un relai, d’un vecteur pour la protéger, la porter et la transmettre.

C’est pourquoi, il nous faut sans cesse trouver de nouveaux adeptes de l’aventure de la Mémoire, trouver de nouveaux supports, de nouvelles dynamiques en multipliant les gestes mémoriels ou les rendez-vous ciblés au-delà de ceux figés dans le calendrier.

Ainsi depuis quelques années vous êtes invités à rendre des hommages particuliers dans des gestes simples mais symboliquement forts (Normandie-Niemen, Tchad, OPEX, ceux de la Bataille de France, ceux de 1941, ou très récemment les fusillés du Mont-Valérien).

Plusieurs comités s’y adonnent avec succès et je les en remercie vivement.

Nous poursuivrons sur cette voie qui nous permet de retrouver le chemin des tombes familiales parfois injustement délaissées et dans lesquelles reposent des Morts pour la France menacés de disparition lorsque la tombe se trouve en déshérence.

Or le Souvenir Français est né sur la tombe, elle est son berceau, elle demeure son écrin et son refuge quand il faut revenir à l’essentiel.

Cette question fondamentale sera, sans doute possible, un sujet de réflexion pour 2022.

Mais pour l’heure, ce sont les réjouissances de Noël et bientôt du Nouvel an qui occupent légitimement nos esprits.

Je vous souhaite donc à chacune et chacun de bonnes fêtes de fin d’année dans le respect des recommandations responsables de protection sanitaire.

 

Claude GUY,

Délégué général du Souvenir-Français pour les Hautes de Seine

 

 

Crédit photographique : journal Le Parisien.

Lire la suite